« Altamira » à la Fête de la Musique 2004 vendredi, Mai 27 2011 

La Fête de la Musique s’approche, et je viens de voir une vidéo d’un groupe musical qui s’appelle « Altamira », et ils ont joué à l’occassion de la Fête de la Musique 2004. Oui, Altamira, comme la ville brésilienne, au fait la plus grande extension municipale du monde, le saviez-vous? Voici la vidéo:

Publicités

Berry à Belém vendredi, Mar 25 2011 

Hier nous sommes allés, moi et mon mari, au concert de Berry, une jeune chanteuse française très douée qui a une voix douce et dont le premier album « Mademoiselle » est Disque d’Or en France. Bravo!

Berry est une jeune femme belle et très sympatique, elle prend le public avec son charme. En plus, elle semblait être vraiment ravie d’être au Brésil, ce dont elle a avoué avoir rêvé. 🙂

Tout le monde s’est bien amusé avec ses tentatives de parler le portugais – au fait c’était pas mal du tout! – et elle a quand même chanté un peu de Tom Jobim à la fin du concert, à l’aide du public. Ses chansons sont émouvantes, modernes et classiques à la fois, tendres. Berry les chante avec de la passion!

Berry à Belém

Berry à Belém

Berry conquistou uma plateia lotada – de francófonos e não francófonos! – com sua simpatia e seu carisma. Seu evidente prazer em cantar e em estar no Brasil divulgando sua música doce que mistura o moderno e clássico da chanson française. Foi um sucesso aplaudido de pé, com direito a bis e tentativa de cantar em português: « Só Danço Samba ». Uma gracinha!

Chouette! Bacana!, como ela mesma falou. 😀

É claro que agora vocês estão querendo ouvir Berry, não é? Estão querendo saber qual é a da moça. Bon, eh bien, je vous recommande mes trois chansons préférées, à savoir: « Demain », « Mademoiselle » et « Le Bonheur ».

« tenir, tenir, tenir debout et demain »

« Mademoiselle j’ai des secrets/ des choses que je sais, que je tais »

« N’ayez pas peur du bonheur, il n’existe pas »

Você está aprendendo francês? Escute uma nova música duas, três vezes, anote palavras ou frases que conseguiu entender e depois confira, procurando a letra na internet. Faça isso de vez em quando. Além de descobrir novas canções e novos artistas, melhorará sua compreensão oral e se sentirá mais confiante com o aumento de seus acertos. Faites-moi confiance, ça marche! Et vous pouvez commencer par Berry, qu’en pensez-vous?

Fanfan samedi, Déc 4 2010 

Eu tinha 18 anos, e vi um filme no Eurochannel. Chamava-se Fanfan. Pra começar, a atriz do filme era tão linda que parecia um Da Vinci, um Renoir, um Vermeer, algo de inimaginável naquele rosto. O ator tinha aquela fragilidade romântica francesa de garoto perdido (que nunca perde a masculinidade – como os franceses conseguem?) e, enfim, a história era bonita, eu acho que peguei do meio, não quis ver o final pra não estragar. Procurei na programação do canal, lembro que foi um drama conseguir gravar o tal do filme. Tinha um almoço na minha casa no dia que ia passar, o videocassete ficava no quarto dos meus pais, mil coisas. Consegui gravar. O filme se chamava Fanfan, eu já falei isso? Ela se chamava Fanfan.

E ele se chamava Alexandre.

(suspiro)

Com a cena épica (pra mim, pelo menos) do chiclete, com o qual Fanfan tentava se aproximar de Alexandre e ele se afastava, esse conto trovadoresco modernizado entrava na minha vida.

Na ordem inversa, depois de ver e rever o filme umas não-sei-quantas vezes, achei o livro e enfim li Fanfan, de Alexandre Jardin. O filme, com os perfeitos Sophie Marceau e Vincent Pérez, dos quais pra sempre virei fã, é muito fiel a tudo, aos fatos, e especialmente ao espírito do livro. Claro que ajuda muito o fato de o autor ser o roteirista, né? ; )

meu livro é dessa edição, da Siciliano/mon exemplaire est sorti dans cette édition, de Siciliano

meu livro é dessa edição, da Siciliano/mon exemplaire est sorti dans cette édition, de Siciliano

E o que aconteceu depois de todo esse tempo? Comigo, mil coisas. Casei, escrevi um livro, ainda não publicado. E nele tem um Alexandre. Não é à toa. Não mesmo.

E o que tudo isso está fazendo aqui neste blog? Além de recomendar aos leitores do Club que vejam o filme e leiam o livro, eu vos rogo: acompanhem a continuação! Sim, leitores, Alexandre Jardin está escrevendo a continuação da história de Fanfan e Alexandre, em tempo real, e você pode acompanhá-lo de várias maneiras.

Pelo site: http://www.fanfan2.fr/

Pelo twitter: http://twitter.com/alexndre2

Pelo facebook: http://www.facebook.com/pages/Alexandre-2/149528271744779

No site você também pode fazer download de um aplicativo para iPhone e receber as mensagens de Alexandre – o personagem 😉 ! É assim, on-line, que a gente fica a par de tudo o que ele faz para re-seduzir Fanfan todos os dias, com receitas de amor ternas, malucas, engraçadas, românticas, encantadoras, irresistíveis. É impossível não se apaixonar por Alexandre, e também por Fanfan. Eles são feitos para o amor.

Sejamos, nós também!

Version française

J’avais 18 ans et j’ai vu un film à l’Eurochannel. Il s’appelait Fanfan. L’actrice du film était belle comme un Da Vinci, un Renoir, un Vermeer, il y avait quelque chose d’inimaginable sur son visage. L’acteur avait la fragilité romantique du jeune homme français à l’air perdu (mais qui ne perd jamais sa virilité – comment est-ce que les Français y arrivent-ils?) Eh bien, l’histoire était belle et tout, je crois que j’ai pris le film au milieu et je ne voulais pas voir la fin. Donc je l’ai cherché dans la programmation de la chaîne, et je me souviens que ça a été un drame pour pouvoir l’enregistrer. Il y aurait une sorte de déjeuner spécial chez moi le même jour, le magnétoscope était dans la chambre de mes parents… Mais j’ai réussi à l’enregistrer. Le film s’appelait Fanfan, je l’ai déjà dit, non? Elle s’appelait Fanfan.

Et lui, il s’appelait Alexandre.

(Soupir)

Avec la scène épique (au moins pour moi) de la gomme à mâcher, avec laquelle Fanfan essayait de se rapprocher d’Alexandre et lui, il s’éloignait, ce conte d’un troubadour moderne est entré dans ma vie.

Dans l’ordre inverse, après avoir vu le film beaucoup de fois, j’ai trouvé le livre et finalement j’ai lu Fanfan, par Alexandre Jardin. Le film, avec les très parfaits Sophie Marceau et Vincent Pérez, duquels je suis devenue fana, est très fidèle au livre, pas seulement aux faits, mais surtout à son esprit. Bon, l’auteur du livre a écrit le scénario, et ça aide beaucoup, bien sûr. ; )

Et que s’est-il passé après tout ce temps? Avec moi, mille choses. Je me suis mariée, j’ai écrit un livre, pas encore publié. Et, dans ce livre, il y a un Alexandre. C’est pas étonnant. Pas du tout.

Et qu’est-ce que tout cela fait ici, sur ce blog? Outre la recommandation du film et du livre, je vous prie: suivez la suite! Oui, lecteurs, Alexandre Jardin est en train d’écrire la suite de l’histoire de Fanfan et Alexandre, en temps réel, et vous pouvez l’accompagner de plusieurs façons.

Site Web: http://www.fanfan2.fr/
Twitter: http://twitter.com/alexndre2
Facebook: http://www.facebook.com/pages/Alexandre-2/149528271744779

Sur le site vous pouvez également télécharger une application pour iPhone et recevoir les messages d’Alexandre – le personnage 😉 ! De cette façon, en ligne, nous serons au courant de tout ce qu’il fait pour re-séduire Fanfan tous les jours, avec des recettes d’amour tendres, folles, drôles, romantiques, charmantes, irrésistibles. Il est impossible de ne pas tomber amoureuse d’Alexandre, et aussi de Fanfan. Ils sont faits pour l’amour.

 

la scène de la valse

la scène de la valse

Soyons-le, nous aussi!

Les superstitions turques et françaises vendredi, Oct 22 2010 

Hier, pour une classe de débat sur les superstitions, j’ai trouvé une vidéo super. Une fille turque racontait son histoire de vie en France, ses ruses pour cacher ses manies orientales, les dizaines des superstitions qu’elle apportait dans son bagage culturel. Mais, à la fin, est-ce que les français sont tous 100% rationnels? « Cartésiens »? 😉

Voyons!

(o título está escrito errado, tá galera?)

Si vous avez besoin de la transcription, cliquez ici.

Et vous? Qu’en pensez-vous? Êtes-vous superstitieux?

Fête des professeurs vendredi, Oct 15 2010 

Hoje é dia do professor no Brasil. Na França não há um dia oficial para essa comemoração, mas no Canadá « la Journée des Enseignants » é comemorada no dia 5 de outubro, e talvez acabe virando esse dia o dia do professor na França (esse é o dia recomendado pela UNESCO, d’ailleurs).

E é claro que hoje, neste blog, não posso pensar em outra pessoa senão nele…

 

Dernière classe du Nancy 3

Dernière classe du Nancy 3

 

Compartilho com vocês essa imagem da última aula que meu mestre deu pra nossa turma, dia 29 de novembro de 2008. Tirei dezenas de fotos nesse dia, enquanto bebia de suas palavras sobre Jean Genet, Apollinaire (bleeergh!), Camus (lindo!). Foi uma aula especial. Ele ficou mais tempo sentado, como se quisesse se pôr mais perto de nós, sem tantas andanças pela sala, como um papo entre amigos, depois de três anos de convivência.

Não tenho pretensões de ser nem metade do que ele é pra mim. Sou uma professora. Ele é um mestre. Mas quantos podem dizer que tiveram um mestre? Eu tive! Um mestre que se tornou meu amigo, com quem troco ainda cartas eventualmente, com quem me encontro quando vou a São Paulo, falo no telefone. De quem morro de saudades. Mas tenho que confessar que, de um mestre, nada dá mais saudade do que isso aí: a aula. A sagrada, a divina aula.

Jean Briant dá nome a este blog, com o qual sonhei antes de terminar o Nancy e que não podia ter outro patrono.

Pra terminar, fiquem com o vídeo de nossa tosca porém sincera homenagem na formatura-informal do Nancy: uma paródia en français (les paroles sont à moi, merci beaucoup, ou pardon, j’en sais rien!) de « To Sir with Love ». E dava pra ser outra canção? 😉

« Un Maître Pour La Vie »

Nos souvenirs seront toujours très vivants dans nos coeurs
Un groupe uni autour d’un homme, un maître, un professeur

On ne sait pas dire « adieu »
Cette amitié est plus forte que nous
Il nous faut une dernière leçon

Si vous êtes près de nous et nous sommes comme toujours unis
Enseignez-nous à dire « merci »
Un maître pour la vie!

Les samedis, littérature, roman et poésie
L’après-midi, un film raconte notre histoire au Nancy

On ne veut pas dire « adieu »
Notre amitié est plus forte que tout
On a déjà appris cette leçon

Si vous êtes près de nous et nous sommes comme toujours unis
Enseignez-nous à dire « merci »
Un maître pour la vie!

On ne va pas dire « adieu »
Car les amis sont des frères pour toujours
C’est la leçon de cette chanson!

Si vous êtes près de nous et nous sommes comme toujours unis
Enseignez-nous à dire « merci »
Un maître pour la vie!

La France à Domicile mardi, Sep 28 2010 

Estou encantada com a descoberta de um site que vende produtos franceses e entrega em diversos países, inclusive aqui, no Brasil! É o La France à Domicile.

Tem comidinhas, produtos de beleza, revistas e jornais, várias coisinhas para nos fazer felizes!

Confiture aux fraises Bonne Maman

Confiture aux fraises Bonne Maman

Que tal uma geleia de morangos? Ou prefere um patêzinho?

Foie gras de canard entier

Foie gras de canard entier

Infusion Les fruisanes framboise et citron - La Tisanière

Infusion Les fruisanes framboise et citron - La Tisanière

E tem chás também, além da parte de Hygiène & beauté, cheia de vocabulários interessantes (de desodorante a absorvente!).

E sabem o que eles vendem também? Le Canard Enchaîné, un journal satirique très fameux!