Explication:

Avoir des goûts vestimentaires douteux

Cette expression proviendrait du bas du fleuve Saint-Laurent où vivait un certain Jacques Aubert. Il possédait une chienne qui avait une maladie. Elle avait perdu tout son poil. Pour qu’elle survive l’hiver, Jacques Aubert lui mettait des vêtements usés et inutilisables. Alors, on voyait passer cette chienne vêtue de vieux gilets. Ainsi, quand on voulait se moquer de quelqu’un qui était mal vêtu, on disait de lui qu’il était habillé comme la chienne à Jacques. 
Alguém que se veste muito mal. A história, como se lê acima, vem de uma cachorra com doença de pele na qual o dono punha roupas velhas e muito usadas. Coitada da bichinha!

 

Publicités